Magatte Wade et son succès dans le made in Africa

Biographie
29 Mai 2017

Magatte Wade et son succès dans le made in Africa

Habitués à consommer des produits venant de l’occident, nous africains avons pour habitudes de délaisser nos produits locaux, cause de la non valorisation de ceux-ci. Pourtant, ces produits que nous négligeons sont prisés partout dans le monde et valent même des fortunes lorsqu’ils sont bien mis en évidence.

Le bissap, cela vous dit quelque chose ?



En effet, ce produit  beaucoup consommé lors de la période du ramadan a fait le succès de la personnalité de cette semaine du nom de Magatte Wade.

Qui est Magatte Wade ?

Magatte Wade est une jeune femme entrepreneuse sénégalaise née en 1976 à Dakar plus précisément à M’Bour au Sénégal. Aînée d’une famille de quatre enfants, elle grandit auprès de sa grande mère en raison du départ de ses parents vers l’Europe pour le travail.

Son enfance 

Attachée à la famille, Magatte Wade ne fut pas un « geek » à l’école. Elle eut un parcours plus tôt honorable. Elle fait ses études en Allemagne puis en France où elle rejoindra ses parents pour poursuivre des études de gestion.

Le déclic 

Après ses études, elle décide de tenter l’aventure américaine. Risqué, l’on pourrait se dire. Mais avec un objectif fixé cela devient moins une folie.

Ainsi donc elle rejoint San Francisco où elle fonde sa première entreprise en 2004 nommée Adina World Beverages. C’est une entreprise qui vend des thés de luxe et des boissons traditionnelles, comme le bissap sénégalais, fabriqué à partir de la fleur d’hibiscus. Son inspiration est toujours venue de l’afrique comme elle-même le disait :   « Quand j’allais au Sénégal, je me désolais de voir que les jeunes se détournaient du bissap. Ils voulaient boire des sodas américains. Alors que la culture du bissap fait vivre les femmes des villages. Ces cultures permettent de lutter contre l’exode rural ».

Le succès  

Après avoir pu exposer ses produits dans des boutiques spécialisées ou encore des chaines d’épiceries aux états unis, le succès ne tarde pas. Elle réalise avec cette entreprise un chiffre d’affaire de plus de 3 millions de dollars en employant plus de 25 personnes. Sa plus grande réussite c’est d’avoir imposer son made in Africa dans le monde même si son autre souhait est aussi de conquérir l’Afrique.




Fort du succès de la première entreprise, Magatte Wade décide de créer une deuxième entreprise en 2011, qui se nomme Tiossan qui veut dire  « origine » en langue wolof. Cette entreprise est spécialisée dans le cosmétique de luxe basé sur des ingrédients naturels sénégalais et la mode.

Ses ambitions 

Toujours en se positionnant sur le marché international elle se veut cette fois délocaliser la fabrication de ses produits au Sénégal même si cela reste plus difficile à mettre en place, afin de générer des emplois et réduire l'exode rurale ou encore l’immigration clandestine.

Aussi, elle souhaiterait créer une école à vocation culturelle dans son pays le Sénégal et développer des infrastructures spécialisées tel qu’un spa pour les clients et des logements pour les salariés.

Ses prix 

2011 : Nommée "Young Global Leader" par le Forum économique mondial.

2014 : Première des 20 jeunes africaines influentes, selon le magazine Forbes.

Ses faits



Magatte Wade écrit des articles pour des journaux, comme le Huffington Post. Egalement, elle est souvent invitée à prendre la parole lors de conférences internationales comme les TEDx.

Son message a la jeunesse : « Quand vous êtes jeune, focalisez-vous sur l’apprentissage, recommande-t-elle aux jeunes. Apprenez un maximum et faites-vous des contacts. Ensuite, je préfère dire partager, quelque chose qui me tient à cœur, plutôt que de dire “vendre”. Si vous n’êtes pas capable de vendre vos idées et votre vision, vous devez vous associer à quelqu’un qui pourra le faire pour vous. Sachez-vous entourer ! ».



Photo de Abisoye Mohamed Abisoye Mohamed





COMMENTAIRES


Emmanuella Koffi
Emmanuella Koffi 11 Juin 2017 à 07 H 54 min

Voici un exemple. Comme quoi tout est possible




Laissez un commentaire